DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvelle trêve précaire au Nord du Liban

Vous lisez:

Nouvelle trêve précaire au Nord du Liban

Taille du texte Aa Aa

Les combats ont cessé autour du camp palestinien de Nahr al-Bared entre les islamistes palestiniens du Fatah al-Islam et l’armée libanaise. Les soldats du Cèdre se sont déployés près de l’entrée sud du camp tout en avertissant qu’ils continueront à répliquer aux tirs. Le Fatah al-Islam s’est dit prêt de son côté à respecter un cessez-le-feu à condition que l’armée libanaise arrête ses bombardements. Un membre du Fatah al-Islam s’est fait exploser à Tripoli, la grande ville du Nord du Liban.

Les militaires libanais avaient repris leur pilonnage tôt ce matin sur le camp où sont retranchés les islamistes au 3ème jour de combats qui ont fait au moins 65 morts depuis dimanche dernier. Le bilan le plus lourd depuis les affrontements lors de la guerre civile entre 1975 et 1990.

L’accalmie a permis aux ambulances de la Croix-Rouge d‘évacuer huit enfants et trois femmes enceintes ainsi que des blessés vers le camp de Baddaoui et d’autres hôpitaux de la région.

Un convoi des Nations Unies qui a été visé par des tirs a également pu entrer dans le camp de Nahr al-Bared. Quatres véhicules ont amené des vivres et des secours aux 30 000 réfugiés de ce camp où la situation humanitaire est préoccupante selon les médecins.