DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Vingt-Sept d'accord sur une nouvelle version de la directive Télévision sans frontières

Vous lisez:

Les Vingt-Sept d'accord sur une nouvelle version de la directive Télévision sans frontières

Taille du texte Aa Aa

L’idée est de fournir un nouveau cadre légal à la télévision en Europe, mais aussi et surtout à la publicité. Une réglementation très souple, puisque la porte est grand ouverte à une nouvelle forme de publicité : le placement de produits, en clair, l’apparition ostensible des marques dans les films et autres programmes télévisés. Les émissions pour enfants sont sauvées, tout comme les bulletins d’information. Chaque pays restera aussi libre de l’interdire s’il le souhaite.

Cette directive, qui fait l’objet d’un consensus avec le Parlement européen, fixe aussi des temps limite pour les coupures pub et leur fréquence. Un maximum de 12 minutes de publicité par heure est autorisé, avec des coupures toutes les 30 minutes au lieu de 45 minutes actuellement. Des pages publicitaires plus fréquentes donc. Là encore, chaque pays peut choisir d‘être plus strict. C’est par exemple le cas en France où une oeuvre cinématographique ne peut pas être interrompue plus d’une fois.

Quant aux programmes pour enfants, ils ne font pas l’objet de règles européennes plus sévères. La directive suggère néanmoins un code de conduite pour limiter par exemple la promotion de la junk food. Le texte devrait définitivement être adopté à l’automne et appliqué par les Etats-membres d’ici la fin 2009.