DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un nouvel attentat frappe le Liban

Vous lisez:

Un nouvel attentat frappe le Liban

Taille du texte Aa Aa

Hier une violente explosion a secoué la ville druze d’Aley faisant cinq blessés. Il s’agit du troisième attentat contre une cité du pays du Cèdre depuis lundi. Le Fatah al-Islam, groupe islamiste aux prises avec l’armée libanaise, avait revendiqué les deux premières attaques dans un quartier chrétien puis sunnite de Beyrouth avant de se rétracter.

La fragile trêve instaurée mardi, après trois jours de combats entre le Fatah al-Islam et l’armée libanaise, est menacée. Le ministre de la Défense a lancé hier un ultimatum au Fatah al-Islam, sommant les islamistes de quitter le camp de Nahr el-Bared. Côté palestinien le représentant de l’OLP au Liban a apporté son soutien au gouvernement de Fouad Siniora pour une éventuelle opération militaire à l’intérieur du camp.

Le leader du mouvement palestinien Fatah, le Sultan Abou Al-Ainain, a lui rappelé que “la plupart des membres du groupe extrémiste ne sont pas Palestiniens mais originaires de différents pays arabes.”
Près de la moitié des 30.000 réfugiés de Nahr el-Bared ont eux profité de ces quelques jours de trêve pour quitter les lieux et rejoindre le camp voisin de Baddaoui ou la ville de Tripoli.