DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La crise ukrainienne s'envenime après le limogeage du procureur général

Vous lisez:

La crise ukrainienne s'envenime après le limogeage du procureur général

Taille du texte Aa Aa

Ecarté par le chef d’Etat pro-occidental, le procureur général ukrainien Sviatoslav Piskoun a choisi de passer outre le décret présidentiel. Appuyé par les troupes spéciales du ministère de l’Intérieur, le magistrat a forcé le passage pour récupérer hier son bureau au Parquet général. La scène se déroule sous l’oeil vigilant du ministre de l’Intérieur, Vassyl Tsouchko en personne.

Les deux hommes, proches du Premier ministre pro-russe, estiment que le président a “tenté un coup d’Etat”. Opinion partagée par les partisans du chef du gouvernement, regroupés à l’extérieur du bâtiment. Le président pro-occidental a, à son tour, crié au “coup d’Etat pacifique”. Viktor Iouchtchenko s’oppose au Premier ministre pro-russe depuis la dissolution du Parlement début avril. Après avoir refusé cette dissolution et la tenue d‘élections anticipées, Viktor Ianoukovich rejette maintenant les dates proposées pour le scrutin.

La situation risque de dégénérer à tout moment. Si le chef du gouvernement contrôle les forces de police, le président a toute autorité sur l’armée.