DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Israël : les Travaillistes se choisissent un chef de parti

Vous lisez:

Israël : les Travaillistes se choisissent un chef de parti

Taille du texte Aa Aa

En Israël, les Travaillistes élisent ce lundi le président de leur parti. L’actuel leader, Amir Peretz, risque fort de ne pas être reconduit. Il est ministre de la Défense, dans le gouvernement de coalition d’Ehud Olmert. Or, ce gouvernement est très critiqué depuis son offensive au Liban en juillet dernier. Les sondages prédisent donc une défaite d’Amir Peretz.

Pour lui succéder, deux favoris : d’abord Ehud Barak. Premier ministre entre 1999 et 2001, l’ancien chef d’Etat-major semble d’accord pour que le parti travailliste reste dans la coalition actuellement au pouvoir. Et Barak pourrait reprendre le poste de ministre de la Défense.

Autre favori, Ami Ayalon. Moins connu du grand public, cet amiral à la retraite dirigeait le service de sécurité intérieure. En cas de victoire électorale, il exigera la démission du Premier ministre Ehud Olmert.
Autant dire que les résultats de ces primaires travaillistes pourraient modifier la donne politique.

Cela intervient dans un contexte de tensions régionales. Ce lundi, comme les jours précédents, la ville israélienne de Sderot a été la cible de roquettes tirées depuis la bande de Gaza. Personne n’a été blessé. Le mouvement radical palestinien Hamas a revendiqué ces actions.

En réponse aux tirs de roquettes, l’armée israélienne a mené des raids aériens dans la bande de Gaza. Selon les autorités de l’Etat hébreu, ces opérations visent des activistes présumés du Hamas.