DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le bouclier anti-missile américain, source d'escalade militaire

Vous lisez:

Le bouclier anti-missile américain, source d'escalade militaire

Taille du texte Aa Aa

Si ce n’est pas une escalade, en tout cas cela y ressemble. La Russie a procédé avec succès au tir du RS-24, un missile balistique intercontinental. Un essai qui intervient dans un contexte de tension croissante – aux allures de guerre froide – entre Moscou et Washington autour du projet américain de bouclier anti-missile en Europe de l’Est. Les Etats-Unis répètent qu’il s’agit uniquement de se protéger de pays comme l’Iran et la Corée du Nord. Mais la Russie, elle, y voit une menace pour sa sécurité intérieure et s’y oppose catégoriquement. C’est donc dans ce contexte qu’elle a procédé à ce tir d’essai.

Dans une allusion à peine voilée au projet américain, le vice-Premier ministre Sergueï Ivanov a affirmé que “les nouveaux équipements militaires russes étaient capables de surpasser n’importe quel système de défense anti-missile actuel ou à venir”. A noter que le bouclier américain n’a pas encore été mis en oeuvre. Il prévoit l’installation de dix missiles intercepteurs en Pologne et d’un radar en République tchèque. Des négociations bilatérales sont toujours en cours.