DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le gouvernement socialiste face à sa première grêve générale

Vous lisez:

Le gouvernement socialiste face à sa première grêve générale

Taille du texte Aa Aa

Une grève générale de 24 heures a commencé à 20H30 heure locale, hier au Portugal. C’est la Confédération générale des travailleurs portugais (CGTP) – principal syndicat du pays revendiquant 800.000 membres – qui en est à l’origine. Il s’agit de protester contre les réformes économiques engagées par le gouvernement socialiste du Premier ministre José Socrates. Sont concernés les secteurs des transports, de la santé, de l‘école, de la poste ou encore des services municipaux comme le ramassage des ordures ménagères.

A la veille du mouvement, le président portugais Cavaco Silva souhaitait minimiser l‘événement, se contentant de rappeler que le droit de grève est inscrit dans la Constitution. Reste que le syndicat CGTP espère frapper fort. Le simple fait que ce débrayage ait lieu est déjà un signe important puisque c’est la première fois depuis que le Portugal a renoué avec la démocratie, en 1974, qu’un gouvernement socialiste est confronté à une grève générale. Le dernier mouvement en date remonte à 2002, sous le gouvernement du conservateur José Manuel Barroso.