DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'armée libanaise demande aux islamistes palestiniens du Fatah al-Islam après la reprise des combats à Nahr al-Bared

Vous lisez:

L'armée libanaise demande aux islamistes palestiniens du Fatah al-Islam après la reprise des combats à Nahr al-Bared

Taille du texte Aa Aa

Au moins dix-huit personnes y ont trouvé la mort depuis ce matin. Les islamistes palestiniens du Fatah al-Islam sont retranchés dans ce camp de réfugiés du nord Liban depuis 13 jours. Ces violences qui sont les pires au Liban depuis la guerre civile de 1975-90 ont fait au moins 83 morts dont 34 soldats et 29 activistes.

Depuis le 22 mai dernier, date d’une trêve fragile, des milliers de réfugiés ont quitté Nahr al-Bared. Ils seraient encore 5000 à l’intérieur selon les Nations Unies.

Face à cette situation, l’armée libanaise semble déterminer à agir. Une offensive également évoquée à mots-couverts par le ministre libanais des télécommunications : “Nous avons décidé de traiter le Fatah al-Islam comme un groupe terroriste qui a pris des otages et qui doit donc quitter le camp et je pense que l’armée est désormais déterminée à agir et probablement à mettre fin à ses poches de résistances terroristes du Fatah al-Islam”.

Les efforts de médiation restent toutefois à l’ordre du jour. Le représentant de l’Organisation de la Palestine au Liban a appelé à la fin de la prise d’otage du camp après sa rencontre ce matin à Beyrouth avec le premier ministre libanais Fouad Siniora.