DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le statut du Kosovo toujours dans l'impasse

Vous lisez:

Le statut du Kosovo toujours dans l'impasse

Taille du texte Aa Aa

Malgré une tentative de conciliation cette nuit , à New York, la Russie, allié de la Serbie, a rejeté les quelques modifications apportées au projet d’indépendance de la province serbe proposé fin mars par l’envoyé spécial de l’ONU Martti Ahtisaari. “La nouvelle variante du projet ne change rien” a déclaré l’ambassadeur russe aux Nations Unies. “Nous continuons à soutenir nos propositions. L’approche russe permet une flexibilité considérable. Nous ne voulons pas que les choses stagnent au Kosovo. Par exemple, nous pouvons envisager un transfert de la supervision du Kosovo des Nations Unies vers l’Union européenne.”

Ahtisaari propose de donner l’indépendance au Kosovo, une indépendance surveillée internationalement dans un premier temps.
La Serbie a rejeté ce plan et propose une autonomie surveillée. La Russie, traditionnel allié de la Serbie, a menacé d’user de son veto au conseil de sécurité de l’ONU si le projet n‘était pas validé par Belgrade.
Les négociations sur ce projet d’indépendance pourraient durer encore prendre plusieurs mois, même si Américains et Européens souhaiteraient voir cette question réglée d’ici fin juin.