DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

REACH: Haro sur les produits chimiques

Vous lisez:

REACH: Haro sur les produits chimiques

Taille du texte Aa Aa

Avec l’entrée en vigueur vendredi d’une nouvelle réglementation européenne, les substances les plus dangereuses pour la santé seront bannies de notre quotidien. Grâce à REACH, près de 30.000 molécules chimiques fabriquées ou importées dans l’Union vont être enregistrées et analysées d’ici à 2018. Un processus long et difficile qui sera supervisé par une agence européenne basée en Finlande.

REACH est le fruit d’un compromis disputé pendant presque quatre ans et finalement scellé fin 2006. L’objectif à terme est la maîtrise des risques liés à ces produits. Principale nouveauté de ce texte: ce sera désormais aux industriels de prouver l’innocuité des substances qu’ils commercialisent et non plus les autorités publiques. Une responsabilité ardemment défendue par les organisations écologistes telles que Greenpeace et qui auraient souhaité aller encore plus loin dans cette réglementation.

Jusqu’ici à peine 3.000 molécules chimiques ont été étudiées alors que 100.000 sont commercialisées dans l’Union européenne. Ces substances font parties de notre quotidien et on connaît encore mal leur rôle dans l’apparition d’allergie ou de maladies. Les substances les plus dangereuses seront enregistrées en priorité et devront être remplacées par d’autres, plus sûres.