DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Réactions fortes en Serbie après l'arrestation d'un criminel de guerre, l'UE est satisfaite

Vous lisez:

Réactions fortes en Serbie après l'arrestation d'un criminel de guerre, l'UE est satisfaite

Taille du texte Aa Aa

L’arrestation de l’ancien général serbe bosniaque Zdravko Tolimir est de bon augure pour la rencontre du président serbe, d’Angela Merkel et du commissaire européen à l‘élargissement aujourd’hui à Berlin.
Inculpé de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité par le TPI en 2005, Tolimir était l’un des hommes les plus recherchés par la Haye. Son interpellation hier soir, dont on a aucun détail, suscite diverses réactions dans les rues de Belgrade:
“Ce n‘était pas bien ce qu’ils ont fait mais c‘était leur devoir. Ces gens défendaient leur propre pays. Je ne crois pas que ce soit des criminels.”

“C’est très bien, cela aurait dû être fait il y a longtemps déjà. Les criminels de guerre sont en travers de notre chemin vers l’Union européenne. Toute la nation en souffre.”

Il y a plus d’un an que la Serbie n’avait pas remis de criminel de guerre au tribunal pénal international pour l’ex-yougoslavie. Après son transfert aujourd’hui, Tolimir va notamment être jugé pour avoir aidé l’ancien chef militaire Radko Mladic à organiser le massacre de plus de 8000 musulmans à Srebrenica en 1995.