DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pas de répit entre l'armée libanaise et les islamistes du Fatah al-Islam

Vous lisez:

Pas de répit entre l'armée libanaise et les islamistes du Fatah al-Islam

Taille du texte Aa Aa

Au lendemain d’une des plus violentes journée d’affrontements, les combats ont repris ce matin à Nahr al-Bared. L’armée, qui hier a resserré son étau autour du camp de réfugiés palestiniens, a repris son pilonnage intensif. Depuis le 20 mai, et l’invasion de plusieurs centaines des combattants du Fatah al-Islam, 26 000 réfugiés palestiniens ont fui leurs foyers, 5 000 sont restés sur place selon l’ONU.

Puisqu’un accord datant de 1969 interdit à l’armée libanaise d’entrer dans les camps de réfugiés palestiniens, les mille soldats d‘élite libanais engagés dans cette lutte restent officiellement en position avec chars et artillerie lourde et se contentent de cerner les miliciens et de les empêcher d’utiliser les immeubles comme position de défense.

L’armée libanaise appelle aussi les réfugiés restés sur place à résister. Le bilan de ces combats est pour l’instant de 83 morts : 38 soldats libanais et 33 membres du groupe islamiste.