DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rostock : tous réunis contre les OGM, pour une autre agriculture

Vous lisez:

Rostock : tous réunis contre les OGM, pour une autre agriculture

Taille du texte Aa Aa

La deuxième plus importante manifestation anti-G8 à Rostock a pris pour cible la globalosation de l’agriculture, les OGM, les organismes génétiquement modifiée qui menacent les petits agriculteurs.
Après un samedi saboté par plusieurs centaines d’anarchistes, les organisateurs appellent à nouveau au calme mais craignent désormais une moindre mobilisation :
“Les manifestants ont peur de la police et ne savent pas ce qui peut se passer. Hier, il y a eu plus de 500 manifestants blessés et on craint que certaines unités de la police fassent désormais ce qu’elles veulent ou que la direction de la police ne mise plus sur les équipes entraînée pour le désamorçage de telles situations… C’est pour cela que je ne pense pas que ce que l’on a vu hier se répètent dans les jours qui viennent.”

Hier après-midi, à la fin de la première grande manifestation de dizaines de milliers de personnes à Rostock, un groupe de “Schwarzer Block” s’est attaqué aux forces de police anti-émeute à coup de bouteilles, de cocktails molotov et autres.
Résultats: des centaines de blessés des deux côtés dont 50 encore hospitalisés.
La police a gardé 63 casseurs sous les verrous.

Le contraste est saisissant avec une autre sorte de manifestation organisée aujourd’hui à Bad Doberan, une ville située entre Rostock et Heiligendamm où aura lieu le sommet. Ici 800 personnes ont assisté à un service oecuménique contre la pauvreté dans le monde.
30 000 bougies ont été allumées dans les églises de toute la région en hommage aux enfants qui meurent de faim.