DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'ETA rompt officiellement la trêve en Espagne

Vous lisez:

L'ETA rompt officiellement la trêve en Espagne

Taille du texte Aa Aa

L’organisation indépendantiste basque a annoncé la fin du cessez-le-feu pour minuit. Il était en vigueur depuis mars 2006 mais avait été sérieusement écorné avec l’attentat pérpétré en décembre à l’aéroport de Madrid Bajaras.
Le chef du gouvernement espagnol José Luis Zapatero regrette ce revirement :

“La decision de l’ETA est radicalement contraire au chemin que les sociétés basque et espagnole veulent prendre, le chemin de la paix. Un chemin qui n’a qu’un but, celui de l’abandon définitif des armes.”

C’est par la presse que l’ETA a annoncé la fin du cessez-le-feu. L’organisation estime dans un communiqué que les conditions minimales pour la poursuite d’un processus de négociations ne sont pas réunies.
Pour Mariano Rajoy, principal leader de l’opposition, les efforts du gouvernement pour établir un processus de paix pendant la trêve étaient une erreur :

“ Je souhaite que le gouvernement espagnol rectifie, je le lui demande. Je lui demande de la clarté, des certitudes, de la sécurité, et surtout pas d’ambiguité.”

On craint en Espagne que l’annonce de la fin de la trêve soit suivie d’un attentat de grande envergure.
ETA reprend ses vieilles habitudes de barbarie ont estimé des élus du gouvernement régional basque. La porte parole de ce gouvernement résume :

“C’est ainsi que l’ETA montre l’importance qu’il porte à l’avis de la société basque.”