DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le bouclier antimissile, épine dans les relations américano-russes

Vous lisez:

Le bouclier antimissile, épine dans les relations américano-russes

Taille du texte Aa Aa

Pour le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, “la Russie a tout simplement l’obligation de se protèger des menaces potentielles”.

Se défendre, c’est aussi le crédo de George Bush, lorsqu’il veut installer, dans deux anciens pays du bloc communiste, son bouclier antimissile : 10 missiles intercepteurs, en Pologne, et un radar en République tchèque, destinés à protèger l’Europe contre les missiles des Etats voyous, comme l’Iran et la Corée du nord.

Et pendant que la population tchèque manifeste contre le projet américain, la Russie, qui se sent menacée, promet de pointer des missiles vers l’Europe.