DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Débats et vote au sénat italien : le gouvernement retient son souffle

Vous lisez:

Débats et vote au sénat italien : le gouvernement retient son souffle

Taille du texte Aa Aa

En Italie, les projecteurs sont braqués sur le sénat. Il se penche sur le sort d’un membre du gouvernement, le vice-ministre de l’Economie, Vicenzo Visco pour une affaire de pressions sur la police financière. L’opposition, qui réclame la démission du vice-ministre, se frotte les mains. Elle espère que cette affaire autour de Vicenzo Visco poussera le gouvernement de centre-gauche de Romano Prodi à la démission. Un centre-gauche qui ne dispose que de deux voix d’avance au sénat et qui doit se montrer uni pour surmonter cette épreuve.

La sénatrice Anna Finocchiaro issue de la majorité , a souligné que Visco avait respecté scrupuleusement la loi et que le vote de ce soir n’allait pas sonner le glas du gouvernement. Vicenzo Visco est accusé d’avoir exercé une pression sur le patron de la police financière italienne pour faire transférer 4 personnes qui avaient enquêté sur l’ assureur Unipol, proche du centre gauche. L’affaire a suscité des critiques au sein même de la majorité de Prodi. Elle a été révélée par un quotidien appartenant au frère de Silvio Berlusconi, chef de l’opposition.