DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Greenpeace : rien ne les arrête, pas même la mer qui les sépare d'Heiligendamm

Vous lisez:

Greenpeace : rien ne les arrête, pas même la mer qui les sépare d'Heiligendamm

Taille du texte Aa Aa

Des militants de Greenpeace ont défié ce jeudi la police allemande pour tenter d’atteindre le sommet du G8 et sensibiliser les huit puissances mondiales au réchauffement climatique.

Après une course-poursuite et des slaloms à la James Bond, deux pneumatiques à moteur de l’organisation non gouvernementale écologiste ont été rattrapés par les forces de l’ordre. Seuls ces deux embarcations sur une dizaine sont parvenues à atteindre la zone maritime interdite.

Les militants devaient remettre au G8 une pétition sur le changement climatique. Au moins trois d’entre eux ont été blessés.

Sur terre, les altermondialistes ont montré également leur détermination face aux interdits, aux canons à eau et aux interpellations de la police.
Plus de 3000 opposants au sommet du G8 ont organisé des sit-in près de la barrière de sécurité qui isole Heiligendamm du reste du monde. Objectif : bloquer les routes d’accès vers la station balnéaire. Des centaines d’entre eux ont été interpellés.