DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

John Reid veut durcir la loi antiterroriste en Grande-Bretagne mais dans le consensus

Vous lisez:

John Reid veut durcir la loi antiterroriste en Grande-Bretagne mais dans le consensus

Taille du texte Aa Aa

C’est dans cette voie que le ministre britannique de l’Intérieur dit vouloir s’engager pour renforcer la législation antiterroriste.

Prolonger la détention d’un suspect au-delà de 28 jours, sans inculpation, est une des mesures que préconise John Reid.

En 2005, le premier ministre Tony Blair qui voulait faire passer ces 28 jours à 90 jours avait subi une cinglante défaite à la Chambre des Communes. Pour éviter un nouvel échec, John Reid, veut changer de méthode : “Mon intention est, dès que, possible, de procéder à la construction d’un consensus national sur la sécurité nationale, de le construire via le soutien des partis et le soutien du parlement”.

Gordon Brown, qui doit succéder à Tony Blair à la fin du mois, veut lui aussi renforcer la détention sans inculpation.

Parmi les autres mesures envisagées par le ministre de l’Intérieur pour empêcher que les attentats sanglants du 7 juillet 2005 ne se reproduisent : celle d’autoriser la police à arrêter des individus et à leur demander qui ils sont, d’où ils viennent et où ils ont l’intention d’aller. Cette réforme est déjà appliquée en Irlande du Nord.