DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Compromis a minima sur l'environnement au G8

Vous lisez:

Compromis a minima sur l'environnement au G8

Taille du texte Aa Aa

Ils avancent tous dans la même direction, mais ne se fixent pas d’objectifs précis pour arriver à bon port. Les chefs d’Etat du G8 réunis à Heiligendamm en Allemagne se sont mis d’accord sur un texte d’intention sur le climat. Ils plaident pour une réduction importante des émissions de gaz à effet de serre, mais n‘établissent pas de contraintes précises et chiffrées. La chancelière allemande Angela Merkel y voit tout de même un “gros progrès”. “Le point le plus difficile était certainement celui de la diminution des émissions de moitié d’ici 2050, raconte-t-elle. Cela était considéré au départ comme irréaliste. Aujourd’hui cela a été vu comme une nécessité pour le futur. De mon point de vue, c‘était l‘étape la plus difficile.”

La photo de famille s’agrandit aujourd’hui. Les chefs d’Etat du G8 accueillent parmi eux pour la dernière journée les dirigeants de 5 pays émergents : la Chine, l’Inde, l’Afrique du Sud, le Brésil et le Mexique. Hier les huit plus grandes puissances mondiales ont déclaré souhaiter un renforcement de la coopération politique avec ces puissances économiques émergentes. Il sera aussi question de l’Afrique. Des voix se sont élevées pour dire que le continent est le grand oublié des puissants de ce monde. Les aides promises il y a deux ans ne sont pas encore parvenues en totalité.