DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Concentration du secteur bancaire européen : la Société Générale serait interessée par le rachat de BNP Paribas

Vous lisez:

Concentration du secteur bancaire européen : la Société Générale serait interessée par le rachat de BNP Paribas

Taille du texte Aa Aa

La Société Générale s’est mise au travail selon le journal les Echos, pour étudier le rachat de sa rivale française BNP Paribas, une des banques leaders au niveau européen. Selon le quotidien économique, le raisonnement de Société Générale et de son Président directeur Général Daniel Bouton serait un raisonnement défensif : l’acquisition de BNP Paribas mettrait Société Générale : un groupe bancaire plus petit mais extrêmement rentable, à l’abri des appétits de ses concurrents européens. Actuellement, en termes de capitalisation boursière, BNP Paribas est le N°1 français devant Société Générale justement, et le Crédit Agricole.

La Société Générale aurait engagé deux banques conseils pour examiner deux scénarios d’acquisition de sa rivale BNP Paribas. L’un d’eux est hostile, l’autre est amical. Dans l’entourage de la Société générale, on indique que le projet n’a pas été abordé jusqu‘à présent en comité exécutif car il ne fait pas l’unanimité au sein de la banque.

BNP Paribas dont on se souvient de l’offensive manquée contre Société Générale en 1999, ne cesse aujourd’hui de répéter qu’une fusion avec la Société Générale n’aurait pas de sens. D’un autre côté, la Banque de France qui doit donner son accord à toute fusion, a toujours privilégié depuis 1999 les démarches amicales dans le secteur bancaire.