DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La fin du G8 à Heiligendamm : un bilan mitigé

Vous lisez:

La fin du G8 à Heiligendamm : un bilan mitigé

Taille du texte Aa Aa

Le dernier jour du sommet du G8 dans le nord de l’Allemagne a été marqué par la participation des dirigeants des pays émergents : Chine, Inde, Brésil et Afrique du sud, mais aussi des dirigeants du continent africain. Le bilan de ce sommet est mitigé : sur le climat, le G8 n’a pas réussi à fixer des contraintes précises sur les émissions de CO2. En revanche, Angela Merkel a souligné le consensus du G8 sur l’aide au continent africain.

“Pour l’Afrique, nous souhaitons une coopération plus forte des institutions : un souhait que partage avec nous le Japon, pour contrôler l‘état d’avancement des promesses faites, a déclaré l’hôte de ce G8, ajoutant : les dirigeants africains ont également souligné qu’ils ont une responsabilité dans l’objectif des Nations Unis de réduire la pauvreté sur ce continent”.

Accord sur le climat, la politique de lutte contre la pauvreté, mais sur le conflit ethnique du Kosovo, aucun consensus n’a été trouvé. “Nous avons discuté de l’avenir du Kosovo, de façon approfondie, a déclaré Angela Merkel. Il y a encore des points de vue divergents mais dès la semaine prochaine il y aura d’autres discussions au niveau politique pour résoudre ce problème car le temps presse”. De ce G8 on retiendra également la proposition du président russe de déplacer le bouclier anti-missile américain qui a permis de détendre les relations entre Moscou et Washington.