DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvel attentat près de Beyrouth sur fond de conflit entre le Fatah al Islam et l'armée libanaise.

Vous lisez:

Nouvel attentat près de Beyrouth sur fond de conflit entre le Fatah al Islam et l'armée libanaise.

Taille du texte Aa Aa

Au Liban, un nouvel attentat s’est produit hier soir près de Beyrouth. Un Libanais a été tué et trois ouvriers syriens ont été blessés suite à l’explosion d’une voiture piégée qui a soufflé l’entrepôt dans lequel ils travaillaient. L’attentat a eu lieu dans la zone industrielle de Zouk Mosbeh, une localité à majorité chrétienne située à 20 km au nord de la capitale.

Il s’agit du 5ème attentat à Beyrouth et ses environs depuis le 20 mai dernier, date du début des affrontements entre l’armée libanaise et les islamistes du Fatah al Islam dans le camp de réfugiés palestiniens de Nar al-Bared. A chaque fois ce sont des quartiers chrétiens qui sont pris pour cible.

Le bras de fer entre le fatah al Islam et l’armée a déjà fait 105 morts dont 46 soldats, sans qu’une issue ne se dessine. L’organisation islamiste a de nouveau menacé hier de porter la bataille en dehors du camp palestinien de Nahr al-Bared où elle est retranchée. Les militaires qui assiègent le site veulent contraindre les islamistes à la reddition.

Les réfugiés, eux, sont pris en étau. Des ambulances de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge ont réussi à faire parvenir des médicaments à l’intérieur du camp et ont évacué des blessés. 4000 personnes vivent dans la partie du camp contrôlée par le Fatah al Islam.