DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Initiative pour une alliance socialiste-centriste contre un raz-de-marée sarkozien

Vous lisez:

Initiative pour une alliance socialiste-centriste contre un raz-de-marée sarkozien

Taille du texte Aa Aa

Alors que le nouveau président français savoure la victoire éclatante de son parti l’UMP lors du premier tour des législatives de ce dimanche, la gauche multiplie les appels à la mobilisation de son électorat en vue du second tour le 17 juin. L’ancienne candidate socialiste à la présidentielle, Ségolène Royal s’est même tournée vers le centriste François Bayrou : “nous pouvons rassembler nos voix au cours du deuxième tour des élections législatives. Ca me semble nécessaire cette ouverture, ce rassemblement des démocrates de progrès et de la gauche.

Ségolène Royal a affirmé avoir laissé un message ce lundi matin sur le portable de François Bayrou qui n’avait toujours pas réagi publiquement dans l’après-midi. Au sein de son parti, le MoDem, on a souligné néanmoins qu’il n’y aura pas de “cuisine électorale.”

Le scrutin a été marqué par un taux d’abstention record de près de 40 %. Un taux qui tranche face à la forte mobilisation lors des présidentielles.
L’UMP a obtenu un peu plus de 39 % de voix. Avec celles de ses alliés du Nouveau Centre, il pourrait détenir après le second tour entre 383 à 470 sièges à l’Assemblée nationale. La gauche a fait son plus mauvais score après celui des législatives de 93. Ces élections sont également un coup dur pour le Mouvement démocrate de Bayrou, pour les communistes et l’extrême gauche. Elles ont également laminé le Front National.

Appel au civisme, à sauver le pluralisme, à empêcher la concentration excessive des pouvoirs sont devenus les dernières bouées de sauvetage des naufragés du premier tour.