DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Thon et anguille : deux plans de sauvegarde tardifs mais indispensables

Vous lisez:

Thon et anguille : deux plans de sauvegarde tardifs mais indispensables

Taille du texte Aa Aa

Les ministres européens en charge de la Pêche se sont finalement mis d’accord sur des mesures pour reconstituer les stocks de thons rouges et d’anguilles, deux espèces victimes de leur succès et menacées d’extinction.
Les anguilles, plus particulièrement les jeunes anguilles connues sous le nom de civelles, se vendent à prix d’or sur les marchés asiatiques, d’où un déclin des stocks de plus de 95% en moins de 30 ans. En 2009, 35% des jeunes anguilles capturées devront être revendues en Europe pour repeupler les rivières. Un chiffre qui augmentera progressivement pour atteindre 60% en 2013. Mais l’Union européenne se réserve le droit de suspendre ces reventes si les prix baissent trop.

Quant au thon rouge, très prisé des Japonais et autres amateurs de sushis, il fait l’objet d’un plan sur 15 ans. Les quotas de pêche vont diminuer de 10% dès cette année, et les sorties en mer seront limitées à six mois sur l’année. Enfin, le poids minimal des prises est revu à la hausse. Il passe de 10 à 30 kilos.