DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Budweiser : les deux brasseurs américain et tchèque toujours en guerre

Vous lisez:

Budweiser : les deux brasseurs américain et tchèque toujours en guerre

Taille du texte Aa Aa

La cour européenne de justice de Luxembourg a autorisé mardi le brasseur américain Anheuser-Bush à utiliser la marque Budweiser sur des produits autres que la bière qu’il produit comme des T-shirts ou bien encore des sauces barbecue. La cour de Luxembourg a rejeté le recours formulé par le brasseur tchèque Budejovitsky Budvar contre l’enregistrement dans l’Union européenne de la marque Budweiser sous pretexte que ce nom provient de Budweis, le nom de la ville oú est installé le brasseur tchèque depuis des siècles.

La bière tchèque Budweiser Budvar qui affiche des volumes de vente 130 fois moins élevés que ceux de la Budweiser américaine : 1,15 million d’hectolitres contre 146 millions, “est une appellation d’origine protégée, seulement pour la bière et les produits similaires” : c’est ce qu’a déclaré la cour de Luxembourg.

Cette affaire s’inscrit dans la bataille que se livrent les deux brasseurs depuis de nombreuses années devant les tribunaux du monde entier, le plus souvent au bénéfice de l’américain Anheuser-Bush qui se prévaut de l’antériorité de la marque Budweiser, déposée en 1878 aux Etats Unis par un émigré allemand qui avait utilisé le nom de la ville tchèque de Budweis, oú la brasserie tchèque a vu le jour en 1895.