DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Chine durcit la loi sur l'adoption

Vous lisez:

La Chine durcit la loi sur l'adoption

Taille du texte Aa Aa

Ces couples sont américains, et si les visages sont radieux et l’instant solennel, c’est qu’ils viennent de voir aboutir le rêve de leur vie : l’adoption d’un enfant. Nous sommes en Chine, à l’ambassade américaine de Guangdong et ici, on fait le serment d‘être de “bons parents” avant d’obtenir le précieux visa qui permettra de ramener son enfant au pays.
Depuis le 1er mai dernier, la loi sur l’adoption en Chine a changé. Et les critères sont désormais drastiques, mais personne parmi ces heureux élus ne les contestent : “Ce sont des enfants chinois, dit cette femme. Et la Chine a le droit d’imposer la politique qu’elle veut, je sais qu’ils ont besoin de ralentir le flux des demandes. Cela ne nous gêne pas, je n’ai pas d’avis tranché là-dessus. De toute manière, nous aurions rempli les nouveaux critères d’adoption.”

Sur les 13 000 enfants chinois adoptés l’an dernier, 8 000 sont partis aux Etats-Unis, 2 700 en Espagne, les deux pays les plus demandeurs d’enfants chinois. Selon la nouvelle loi, les adoptants ne pourront plus être homosexuels, célibataires, non mariés, malades, obèses, âgés de plus de 50 ans. Ils devront justifier d’un revenu de 10 000 dollars par an, par personne au foyer et être propriétaires de leur logement.

Les autorités justifient ces mesures par la nécessité non pas de réduire le nombre de demandes, mais d’assurer aux enfants le meilleur avenir possible. Avec sa traditionnelle préférence pour les garçons, et sa politique de l’enfant unique, la Chine se retrouve face à un problème : beaucoup de petites filles en bonne santé sont abandonnées dans les orphelinats.

Pour Jeffrey qui vient d’adopter l’une d’elles, la nouvelle loi a ses limites: “Chaque gouvernement veut donner l’impression au reste du monde qu’il protège ses enfants. Et la Chine fait cela aussi. Elle donne cette impression, mais en même temps, il y a tellement d’orphelins dans les orphelinats qu’ils vont provoquer un énorme embouteillage.”

C’est en tous cas un coup dur pour les célibataires qui doivent renoncer à leur rêve. De même, ceux qui ont un jour dans leur vie pris des anti-dépresseurs ou des anxiolytiques n’ont plus le droit de postuler.