DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

A quelques jours du sommet européen des désaccords subsistent entre les 27

Vous lisez:

A quelques jours du sommet européen des désaccords subsistent entre les 27

Taille du texte Aa Aa

Les chefs de la diplomatie des 27, réunis au Luxembourg, n’ont pu que constater dimanche qu’il restait de gros points de divergence à surmonter avant le sommet de l’Union européenne en fin de semaine. La Pologne notamment campe sur ses positions. La ministre polonaise, Anna Fotyga, a maintenu la revendication de son pays d’un changement du système de calcul des votes au sein de l’Union européenne. Il s’agit de l’un des principaux obstacles à un accord en fin de semaine sur un nouveau traité remplaçant la Constitution.

Anna Fotyga : “Nous sommes prêts au compromis mais notre proposition sur le système de vote est déjà un énorme compromis. Et sur cette question nous sommes liés par une résolution parlementaire mise en place par les partis d’opposition”.

Les partenaires européens tentent de faire front commun contre les exigences de Varsovie. L’Allemagne d’un côté, la France et l’Espagne de l’autre sont chacune montées au créneau contre une remise en cause du système de double majorité. Angela Merkel reste prudente sur l’issue du sommet européen qui débute jeudi…

“Je pense qu’il y a plus de possibilités que de problèmes et je ne peux pas imaginer qu’un état membre bloque tout et que les autres s’en lavent les mains” a indiqué la chancelière. Angela Merkel s’est entretenue hier soir avec le chef du gouvernement luxembourgeois. Jean-Claude Juncker s’est montré le plus optimiste des deux indiquant “voir plutôt plus de signes d’accord que de désaccord”.