DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le premier procès transféré à la Croatie par le TPI s'est ouvert à Zagreb

Vous lisez:

Le premier procès transféré à la Croatie par le TPI s'est ouvert à Zagreb

Taille du texte Aa Aa

C’est un test pour la justice de ce pays qui aspire à rejoindre l’Union européenne.

Deux généraux croates, Rahim Ademi et Mirko Norac, ont été inculpés par le Tribunal pénal international de la Haye pour leur responsabilité dans une attaque des forces croates contre deux villages serbes et dans le massacre et les persécutions de civils et de prisonniers de guerre.

Cette opération, dite de la “poche de Medak” s‘était déroulée du 9 au 17 septembre 1993, pendant la guerre en Croatie (1991-95).

Vingt-huit civils et cinq prisonniers y avaient trouvé la mort selon l’acte d’inculpation du TPI qui parlent d’une “entreprise criminelle ayant pour objectif un nettoyage ethnique”.

Le parquet croate l’a en revanche présenté comme une “opération légitime”.

Les deux accusés ont plaidé non coupable. Leur procès qui a été transféré en 2005 à la justice croate doit durer un an. Près de 200 témoins devraient y participer.