DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Discussions entre le britannique LSE et l'italien Borsa Italiana pour une fusion

Vous lisez:

Discussions entre le britannique LSE et l'italien Borsa Italiana pour une fusion

Taille du texte Aa Aa

L’opérateur de la bourse de Londres a confirmé être en discussions avec son homologue de la bourse de Milan pour étudier la faisabilité d’une fusion entre les deux plateformes boursières. Une fusion avec Borsa Itliana, qui n’est pas cotée en Bourse, permettrait au London Stock Exchange : le LSE, de sortir de son isolement, après avoir déjà
renoncé à cinq occasions d’alliance depuis fin 2004, en particulier avec l’américain Nasdaq, devenu son premier actionnaire.
Le London Stock Exchange est après Nyse Euronext, la plus importante plateforme boursière en Europe : l’ensemble des cotations des actions atteignant 6.000 milliards d’euros.
Borsa Italiana qui appartient aux quatre banques italiennes les plus importantes, estime de son côté qu’une alliance avec le LSE est une opportunité mais ajoute qu’il doit aussi examiner la possibilité d’un rapprochement avec la bourse transatlantique Nyse Euronext.
Quand à la plateforme électronique Nasdaq qui détient 30% du capital de l’opérateur d ela bourse de Londres, et peut donc bloquer un rapprochement avec Milan qui serait soumis au vote en assemblée générale, elle n’a pas fait de commentaires pour l’instant.