DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fin des combats à Nahr al-Bahred au Liban

Vous lisez:

Fin des combats à Nahr al-Bahred au Liban

Taille du texte Aa Aa

Le calme est revenu dans le camp palestinien de Nahr al Bahred dans le nord du Liban. Les combats entre l’armée libanaise et les combattants du Fatah al Islam ont cessé, après 33 jours d’affrontements.

Hier lors d’une interview télévisée le ministre de la défense libanais Elias Mourr a clamé la victoire sur les activistes du Fatah al Islam. Il a affirmé que l’armée avait détruit toutes ses positions, avait écrasé les terroristes. Le groupe islamiste, qui se réclame de la mouvance d’Al-Qaïda, a pour sa part déclaré un peu plus tard dans la soirée à l‘équipe de médiateurs palestiniens qu’il acceptait le cessez le feu. Au cours de ce mois d’affrontements au moins 172 personnes ont été tuées, des soldats, des activistes et des civils. La majeure partie des 40 000 habitants du camp, qui a été partiellement détruit, a fui les combats.

Dans les rues de Beyrouth on salue la défaite du Fatah al Islam : “Ni le Fatah al Islam ni aucun autre groupe islamiste qui essaiera de détruire le pays ne parviendra à battre l’armée libanaise. La victoire de l’armée libanaise n’a pas seulement eu lieu à Nahr el Bahred, elle a eu lieu dans tout le Liban,” dit un homme. “Ce qui arrive est très bien parce que les gens veulent retourner travailler. Il n’y a pas de travail ces jours-ci mais s’il y a un cessez le feu, des gens reviendront au pays et nous mèneront une vie normale. Je veux juste que tout redevienne normal”, souhaite cet autre habitant.

Une rencontre est prévue entre les médiateurs palestiniens et des diplomates saoudiens pour discuter du sort des saoudiens qui ont rejoint le Fatah al Islam. Le financement de la reconstruction du camp sera aussi évoqué.