DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le président afghan fustige les forces internationales d'être responsables de la mort de 90 civils suite à des opérations "imprécises"

Vous lisez:

Le président afghan fustige les forces internationales d'être responsables de la mort de 90 civils suite à des opérations "imprécises"

Taille du texte Aa Aa

A Kaboul, Hamid Karzaï a lancé une véritable charge contre les forces de l’Isaf, la force international d’assistance à la sécurité de l’Otan après l’annonce vendredi de la mort de vingt-cinq civils dont neuf femmes et trois bébés dans une frappe aérienne nocturne de l’Otan. Une frappe qui a eu lieu sur leur village dans la province d’Helmand, un foyer de l’insurrection des talibans.

Le président afghan a déclaré avec force que cela ne serait plus toléré. Il a appelé l’Otan à coopérer véritablement avec son gouvernement s’il veut gagner sa guerre contre la terreur et sécuriser l’Afghanistan. Le président afghan a également mis en cause les forces internationales pour la mort mystérieuse de plus de dix civils dans un autre district.

Un responsable de l’Isaf a accusé les talibans “de se servir des civils comme boucliers humains et d’avoir égorgé plusieurs femmes en pleine rue”. Jaap de Hoop Scheffer, le secrétaire général de l’Alliance Atlantique réclame lui aussi une enquête.