DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Portugal prêt à porter le défi du traité européen

Vous lisez:

Le Portugal prêt à porter le défi du traité européen

Taille du texte Aa Aa

C’est un défi de taille pour le Portugal, qui va assumer la présidence tournante de l’Union européenne à partir du 1er juillet. A ce titre, c’est à lui que reviendra la lourde tâche de chapeauter la rédaction du futur traité européen, sur lequel les 27 sont difficilement tombés d’accord samedi. “Nous mettrons toute notre énergie au service de l’Europe, a déclaré le Premier ministre portugais José Socrates, pour que l’Europe puisse le plus rapidement possible obtenir un nouveau traité, et être plus efficace, et plus forte.”

La presse européenne s’inquiète pourtant de l’avenir de l’Union : si pour le quotidien espagnol El Paìs, l’Europe retrouve son pouls, la presse allemande critique le fait que la Pologne et le Royaume-Uni aient été récompensés pour leur politique de blocage.

En Italie, La Stampa déplore un traité au rabais. Une amertume partagée par le chef du gouvernement italien Romano Prodi. “J’ai déjà exprimé ma satisfaction sur les résultats obtenus et ma préoccupation pour l’Europe, a déclaré ce dernier. Beaucoup de pays ont perdu l’esprit du travail en commun, et l’esprit européen.”

La Pologne a été le pays le plus visé par les critiques. Accusée parfois d’encourager une Europe à deux vitesses. Malgré tout, le Portugal veut rester sur une dynamique positive : il a annoncé qu’il convoquerait d’ici moins d’un mois une conférence inter-gouvernementale chargée de rédiger le traité. Dans l’espoir de pouvoir l’adopter au sommet informel de Lisbonne des 18 et 19 octobre prochain.