DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le sommet de Charm el-Cheikh risque de creuser le fossé entre Gaza et la Cisjordanie


monde

Le sommet de Charm el-Cheikh risque de creuser le fossé entre Gaza et la Cisjordanie

Pour les palestiniens, c’est apparemment sur une bonne nouvelle que s’ouvre ce lundi le sommet de Charm el-Cheikh. Le gouvernement israélien a en effet promis de débloquer les quelques 350 millions de dollars qu’il devait à l’Autorité palestinienne. Cette somme provient des taxes perçues par Israël sur les produits importés par les palestiniens. Elle était bloquée depuis l’arrivée au pouvoir du Hamas dans les territoires en janvier 2006.

Or pour le Hamas, justement, ce n’est pas une bonne nouvelle. Le mouvement – qui a pris le contrôle de Gaza et a ensuite été évincé du gouvernement – dénonce un chantage politique et financier. Ismail Haniyeh, le Premier ministre déchu qui a le contrôle sur la bande de Gaza, dit que ces fonds vont renforcer les divisions entre les palestiniens et aggraver la crise. Car pour les israéliens, il n’est pas question que cet argent revienne au Hamas, et par conséquent, il ne pourra pas être distribué à Gaza. Seule la Cisjordanie, sous le contrôle du président Mahmoud Abbas, pourra tirer profit de ces fonds.

A Charm el-Cheikh, ce lundi, c’est avec la moitié des palestiniens seulement que les israéliens vont discuter, sous les auspices de l’Egypte et de la Jordanie. Il y sera également question de la possible levée de certains barrages israéliens, qui rendent les déplacements des palestiniens très difficiles. Mais tout cela ne concernera que la Cisjordanie.

Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

En crise depuis 2003, la Darfour est à l'origine de la plus grave crise humanitaire dans le monde aujourd'hui