DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Première conférence internationale sur la crise du Darfour à Paris

Vous lisez:

Première conférence internationale sur la crise du Darfour à Paris

Taille du texte Aa Aa

Depuis le début des massacres il y a cinq ans dans cette province de l’Ouest du Soudan, c’est la première fois que la communauté internationale tient une telle conférence. A l’initiative de cette rencontre, la France, qui avec l’aide notamment des Etats-Unis, de l’Union européenne et de la Chine, “souhaite donner un nouvel élan fort à la mobilisation internationale”.

La Chine est l’un des principaux alliés du Soudan puisqu’elle achète 80% des exportations de pétrole du régime. C’est à ce titre que sa présence est capitale à cette conférence. Car pour les responsables des missions de l’ONU au Soudan, l’un des moyens d’empêcher le régime de Khartoum de “financer tueries, bombardements et nettoyage ethnique au Darfour”, est de placer les revenus du pétrole dans un fonds obligatoire sous contrôle international.

La conférence a aussi pour but la mise en place d’une force hybride de maintien de la paix composée de 20.000 soldats de l’ONU et de l’Union africaine. Une force acceptée par Khartoum il y a peu et qui pourrait être déployée d’ici début 2008 pour protéger les populations.