DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

De bonnes intentions mais rien de concret pour le Darfour

Vous lisez:

De bonnes intentions mais rien de concret pour le Darfour

De bonnes intentions mais rien de concret pour le Darfour
Taille du texte Aa Aa

Une vingtaine de participants, dont les Etats-Unis, la France et la Chine, étaient réunis lundi à Paris pour la conférence internationale sur le Darfour, région du Soudan meurtrie par quatre années de conflit. A l’issue du sommet le chef de la diplomatie française, Bernard Kouchner, a souligné les points de consensus. Chacun veut soutenir les efforts de paix mais Washington souhaite aller plus loin. La secrétaire d’Etat américaine, Condoleezza Rice, aimerait prévoir des sanctions contre Khartoum. “Les Etats-Unis continueront à dire qu’il doit y avoir des conséquences pour le Soudan s’il ne remplie pas les engagements pris”, a souligné la chef de la diplomatie américaine.

Officiellement Khartoum a accepté le déploiement de 20.000 hommes au Darfour. Mais le Soudan pourrait se montrer réticent dans les faits. Il est pourtant urgent de mettre un terme au conflit qui a fait 200.000 morts et plus de 2 millions de déplacés.