DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Journée internationale contre la drogue : l'ONU affirme que près de 5% de la population mondiale se drogue

Vous lisez:

Journée internationale contre la drogue : l'ONU affirme que près de 5% de la population mondiale se drogue

Taille du texte Aa Aa

La guerre contre la drogue dans le monde est loin d‘être gagnée et particulièrement en Afghanistan, principal fournisseur d’héroïne, même si pour cette journée internationale contre la drogue le rapport 2007 de l’ONU fait état d’avancées positives. Antonio Maria Costa est le directeur de l’office des Nations unies contre la drogue et le crime: “La situation est maîtrisée dans le sens où avant on ne savait rien, c‘était en dehors de tout contrôle. Maintenant la situation est sous contrôle, il y a une stabilité de la production, du trafic, de la consommation, concernant toutes les drogues.”

On observe une diminution des surfaces cultivées dans le monde mais le taux de production reste élevé comme pour l’héroïne : 10% de champs de pavot en moins mais tout de même 6.610 tonnes produites en 2006. Pour la cocaïne, 29% de surfaces cultivées en moins pour 600 tonnes produites en Colombie. Même chose pour le haschich cultivé au Maroc. Enfin le cannabis est un cas à part car il est produit dans 172 pays et consommé par 160 millions de personnes dans le monde.

Pour l’ONU, il faut maintenant cibler les toxicomanes et les aider à lutter contre leur dépendance. Ils sont 200 millions dans le monde, soit près de 4,8% de la population, et pour une petite poignée d’entre eux c’est un problème grave. Antonio Maria Costa revient sur la consommation de marijuana: “ Les fumeurs de joints ne sont pas seulement plus nombreux, ils sont plus malades car la drogue est plus mauvaise, dix fois plus toxique que quand j‘étais jeune. La marijuana peut causer autant de dégâts qu’un autre stupéfiant.”

Enfin dernier point pour les rapporteurs onusiens, les producteurs de drogue doivent aussi être soutenus financièrement pour renoncer à la culture du pavot ou de la coca, source de revenus pour les populations vulnérables dans des pays instables où la corruption règne en maître.