DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'armée turque réclame au gouvernement le droit de mettre hors d'état de nuire le PKK

Vous lisez:

L'armée turque réclame au gouvernement le droit de mettre hors d'état de nuire le PKK

Taille du texte Aa Aa

Une nouvelle fois, le chef de l‘état-major turc réclame l’autorisation de lancer une vaste opération contre les rebelles du PKK dans le nord de l’Irak.

En avril, l’armée avait déjà demandé le feu vert du gouvernement turc pour porter un grand coup aux bases du Parti des travailleurs du Kurdistan, une organisation considérée comme terroriste par la Turquie et de nombreux pays de la communauté internationale.

L’armée estime qu’environ 3.000 rebelles sont établis dans les montagnes du nord de l’Irak. A ce jour, la Turquie ne dispose que d’un contingent de 1.500 soldats, à quelques kilomètres de profondeur en territoire irakien, pour empêcher les infiltrations de rebelles.

Mais pour le moment, le gouvernement turc semble privilégier la diplomatie. Il faut dire que les législatives approchent à grands pas et que les Etats-Unis, alliés des Kurdes d’Irak, sont opposés à une telle incursion.

Le regain de violence de ces derniers mois a cependant fait soixante-quatre morts dans les rangs turcs. Ce soir, les troupes turques ont annoncé avoir tué huit séparatistes kurdes près de la frontière avec l’Irak.

Depuis 1984, date du début des violentes actions terroristes menées par le PKK dans le sud-est de la Turquie, plus de 30.000 personnes ont été tuées.