DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vols secrets de la CIA : un second rapport du Conseil de l'Europe accuse

Vous lisez:

Vols secrets de la CIA : un second rapport du Conseil de l'Europe accuse

Taille du texte Aa Aa

Le Conseil de l’Europe persiste et signe. Il a adopté un second rapport très critique sur les vols secrets de la CIA en Europe et l’existence de centres de détention. Le rapport cite nommément la Roumanie et la Pologne comme ayant abrité ces centres secrets gérés par la CIA entre 2003 et 2005. Mais ces pays ne sont pas les seuls à être pointés du doigt. L’Allemagne et l’Italie par exemple sont accusées d’avoir fait obstacle à la quête de la vérité au nom du secret d’Etat. La réaction du parlementaire polonais Tadeusz Iwinski :

“Nous avons accueilli plusieurs, disons une douzaine de ces vols. Mais nous devrions nous souvenir que dans des pays comme l’Espagne, l’Allemagne et d’autres, il y en a eu des centaines. En revanche, nous nions catégoriquement l’existence de centres de détention sur notre sol.”

L’auteur du rapport, le suisse Dick Marty, s’est fondé sur des informations des services de renseignements et de la presse, sans se rendre dans les pays concernés. Il explique pourquoi :

“Je n‘étais pas disposé à me promener sur une base où manifestement il n’y avait plus rien, accompagné par des télévisions qui auraient prouvé que Marty n’a rien trouvé. Je ne suis pas Hercule Poirot qui se promène avec une loupe et qui aurait fait des prélèvements d’ADN pour prouver l’existence de détenus.”

Le rapport insiste aussi sur la réhabilitation et le dédommagement de ces personnes qui étaient suspectées d’avoir des liens avec le terrorisme, mais qui étaient transférées d’un pays à l’autre et détenues illégalement. L’une d’entre elles, un homme ayant la nationalité allemande, kidnappé et détenu par erreur, réclame aujourd’hui 75.000 dollars de réparation aux Etats-Unis.