DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une journée qui a commencé dans le sang en Irak

Vous lisez:

Une journée qui a commencé dans le sang en Irak

Taille du texte Aa Aa

Une voiture piégée a explosé ce matin dans le centre de la capitale irakienne Bagdad. Au moins vingt-deux personnes ont été tuées et une quarantaine d’autres, blessées. L’attentat a eu lieu à un carrefour où des minibus viennent chercher et débarquer leurs passagers. L’endroit était donc très fréquenté. L’explosion a été telle qu’une quarantaine de véhicules ont été endommagés ou ont pris feu autour de la voiture piégée.

Hier aussi, la journée a été très meurtrière, seize personnes trouvant la mort dans plusieurs attentats dans différents quartiers de Bagdad.

Et puis, toujours ce matin, dans le sud de Bagdad, vingt corps décapités ont été découverts par les autorités. Les corps sont en cours d’identification. Par ailleurs, à Bassora, dans le sud de l’Irak, trois soldats britanniques ont trouvé la mort dans un attentat dirigé contre leur patrouille. L’explosion s’est produite très tôt ce matin, dans le sud-est de la ville, alors que les militaires, descendus de leurs véhicules blindés, se déplaçaient à pied.

Le contingent britannique en Irak a été récemment ramené de 7 000 à 5 000 hommes.