DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La police britannique sur les dents à Londres

Vous lisez:

La police britannique sur les dents à Londres

Taille du texte Aa Aa

Au lendemain de la découverte de deux voitures piégées dans le coeur de la capitale, et grâce aux enregistrements des caméras de surveillance, la chasse à l’homme a commencé. Déjà une piste se dessine. Celle d’al Qaìda. Un site islamiste annonçait d’ailleurs ses derniers jours des attentats à Londres. La toute nouvelle ministre de l’Intérieur, Jacqui Smith, a lancé un appel à la population : “La plus importante contribution que le public puisse apporter est de continuer à signaler tout élément suspect et d‘être vigilant. Mais je dois souligner que nous ne devons pas laisser la menace terroriste nous empêcher de vivre.”

La bombe retrouvée dans l’une des voitures hier aurait pu faire des centaines de victimes. Elle était placée devant le Tiger Tiger, l’une des nombreuses boîtes de nuit de ce quartier de Picadilly Circus, des nightclubs qui selon le Times avaient fait l’objet de menaces ces dernières semaines.

Mais les Londoniens sont bien décidés à ne pas se laisser rattrapper par la peur, les évènements culturels et sportifs, comme la Gay Pride ou les Internationaux de tennis de Wimbledon sont maintenus, sous présence policière très renforcée, tout de même.