DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les assaillants de Glasgow n'ont jamais vécu en Ecosse

Vous lisez:

Les assaillants de Glasgow n'ont jamais vécu en Ecosse

Taille du texte Aa Aa

L’enquête lancée par la Grande-Bretagne après les trois attentats manqués en deux jours est la plus importante, depuis le carnage du 7 juillet 2005. Ici à l’aéroport de Glasgow, comme dans tout le pays, des centaines de policiers sont mobilisés pour une chasse à l’homme qui mène à la piste islamiste. 5 personnes ont été arrêtées, dont les deux occupants de la voiture en flamme qui a semé la panique parmi les passagers de l’aéroport ce samedi. Des bonbonnes de gaz ont été retrouvées à l’intérieur de la jeep, la police refuse de confirmer la présence de clous.

Ce dimanche a été marqué par l’explosion d’une autre voiture près de Glasgow, c’est la police cette fois qui l’a fait sauter devant l’hôpital où est traité, dans un état critique, cet homme. Celui qui s’est immolé lors de l’attaque de Glasgow, que l’on voit ici au moment de son arrestation.

L’enquête avance à grand pas, notamment grâce aux perquisitions près de Glasgow et à Liverpool. Les deux occupants de la jeep n’ont pourtant jamais vécu en Ecosse, précisent les autorités. Selon le journal The Observer la police serait à la recherche de trois personnes soupçonnées de terrorisme.