DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La police britannique accélère son enquête après les trois attentats manqués de Londres et Glasgow

Vous lisez:

La police britannique accélère son enquête après les trois attentats manqués de Londres et Glasgow

Taille du texte Aa Aa

Elle parle de “liens de plus en plus évidents”. Cinq suspects ont déjà été arrêtés et plusieurs sont interrogés. Les deux hommes d’origine indo-pakistanaise qui ont précipité samedi un 4×4 contre les portes du principal terminal de l’aéroport de Glasgow, en déclenchant un incendie, avaient été interpellés peu après. Dimanche, un homme de 26 ans a été arrêté à Liverpool. Un autre homme du même âge et une femme de 27 ans ont également été interpellés dans le comté du Cheshire. Ils seraient étrangers et médecins, selon certains médias britanniques. La police a aussi perquisitionné plusieurs maisons à Liverpool, près de Glasgow ainsi qu‘à Newscastle.

Jacqui Smith, la ministre britannique de l’Intérieur indique qu’elle va faire le point sur l’enquête ce lundi devant le Parlement et elle insiste également sur l‘état d’alerte maximal. Signe de la nervosité ambiante, les artificiers ont fait exploser un véhicule suspect devant l’hôpital de Glasgow où l’un des deux auteurs présumés de l’attaque au 4×4 est dans un état critique et grièvement brûlé.

Le nouveau premier ministre Gordon Brown parle lui d’une “menace terroriste à long terme” et accuse à mots couverts Al-Qaïda. Le 7 juillet 2005, quatre kamikazes avaient tué 52 personnes lors d’attentats dans les transports publics londoniens.