DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sept personnes détenues dans l'enquête sur les attentats manqués

Vous lisez:

Sept personnes détenues dans l'enquête sur les attentats manqués

Taille du texte Aa Aa

Les perquisitions se poursuivent dans le cadre de l’enquête sur les attentats manqués de Londres et de Glasgow. Sept personnes ont été arrêtées pour l’instant par Scotland Yard, la garde à vue de trois d’entre eux a d’ailleurs été prolongée jusqu‘à samedi. Ces gardes à vue, dans le cadre de la loi anti-terroriste, peuvent durer jusqu‘à vingt-huit jours.

Porteur d’un passeport jordanien et d’origine palestinienne, le docteur Mohammed Abdelkader Asha est probablement le cerveau de l’opération. L’hopital où il travaille ainsi que sa maison ont été longuement fouillés par la police ce lundi.

Jacqui Smith, ministre britannique de l’Intérieur, s’est exprimée devant la Chambre des Communes : “Le terrorisme est une menace sérieuse pour nous tous. Nous devons renforcer nos ressources et notre législation pour mieux défendre les valeurs que nous partageons dans ce pays contre la terreur”.

Deux voitures piégées ont été découvertes vendredi dans le quartier très fréquenté de Piccadilly Circus dans le centre de Londres, et samedi deux individus ont projeté contre les portes de l’aéroport de Glasgow, en Ecosse, une voiture qui contenait plusieurs bonbonnes de gaz, causant un incendie. La situation revient peu à peu à la normale dans cet aéroport mais les mesures de sécurité restent draconiennes.