DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'enquête sur les attentats manqués de Londres se déplace en Australie

Vous lisez:

L'enquête sur les attentats manqués de Londres se déplace en Australie

Taille du texte Aa Aa

Un médecin indien a été arrêté ce matin à l’aéroport de Brisbane, dans l’est du pays, et un autre homme a été entendu par la police australienne sans qu’il fasse l’objet de poursuites. John Howard, Premier ministre australien : “L’homme a été mis en détention et son interrogatoire suit son cours. Il y a une deuxième personne qui assiste en ce moment la police dans son enquête”. Le médecin, dont l’identité n’a pas été révélée, travaillait depuis septembre 2006 à l’Hôpital de Gold Coast, près de Brisbane, où il est considéré par ses collègues comme “un citoyen modèle” et un jeune médecin compétent.

En Grande-Bretagne, à Glasgow, la police a procédé tôt ce matin à l’explosion contrôlée d’une voiture garée sur le parking d’une mosquée. De même à Londres, c’est un paquet suspect trouvé près d’une station de métro qui a été détruit par les artificiers de Scotland Yard.

Parmi les huit personnes arrêtées, au moins cinq seraient médecins… Un profil type des responsables de ces attentats manqués semble donc se dessiner peu à peu, au moins sur l‘âge, tous ont moins de trente ans. Deux voitures piégées avaient été découvertes vendredi dans le centre de Londres, et samedi une autre voiture piégée a été lancée contre les portes de l’aéroport de Glasgow. Aucune des bombes n’a fonctionné.