DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le ministre japonais de la Défense démissionne après des propos sur la bombe A

Vous lisez:

Le ministre japonais de la Défense démissionne après des propos sur la bombe A

Taille du texte Aa Aa

Accusé de justifier les bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki, le ministre japonais de la Défense a été contraint de démissionner. Fumio Kyuma était le tout premier à occuper ce ministère nouvellement créé en janvier dernier dans un pays toujours officiellement pacifiste.

“Les bombes ont entrainé la fin de la guerre. C‘était quelque chose qui ne pouvait pas être évité”, a dit samedi le ministre de la Défense, réputé pour son franc-parler. Il avait ajouté qu’il n’en voulait pas aux Etats-Unis et que les bombes avaient évité une invasion soviétique du Japon.

Des déclarations jugées scandaleuses dans un pays où le traumatisme est encore vif plus de soixante ans après les bombardements, qui avaient fait plus de 20000 victimes. Le départ du ministre intervient à un moment critique pour le chef du gouvernement Shinzo Abe, dont la côte de popularité est au plus bas.