DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mariann Fischer Boel dans le collimateur des exploitants viticoles

Vous lisez:

Mariann Fischer Boel dans le collimateur des exploitants viticoles

Taille du texte Aa Aa

La commissaire à l’Agriculture doit présenter ce mercredi sa proposition de réforme pour le vin européen, en surproduction chronique et concurrencé par les vins du Nouveau Monde. Mais la réforme préconisée est jugée beaucoup trop radicale par le Copa-Cogeca, la principale fédération européenne de syndicats agricoles, comme l’explique le responsable du groupe vin : “La volonté de madame Fischer Boel, c’est d’introduire dans l’Union un autre modèle et nous, nous pensons que cette introduction, elle veut la faire de façon trop violente, trop extrême et que cette introduction va ou risque de balayer le modèle traditionnel.”

Parmi les propositions sur la table : l’arrachage de 200.000 hectares de vignes dans les zones non-compétitives et l’arrêt des subventions accordées pour distiller les vins invendus. Mais c’est surtout la libéralisation des droits de plantation qui préoccupe les syndicats, et la remise en cause des règles d‘étiquetage qui s’appuient sur les indications géographiques protégées.