DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Psychose terroriste et panique sécuritaire en Grande-Bretagne

Vous lisez:

Psychose terroriste et panique sécuritaire en Grande-Bretagne

Taille du texte Aa Aa

La psychose terroriste envahit la Grande-Bretagne, après les trois attentats déjoués le week-end dernier. Chacun croit voir un colis, ou une voiture piégée. L’aéroport d’Heathrow à Londres a d’ailleurs été fermé pendant plus de cinq heures dans l’après midi, à cause d’un paquet suspect. Une opération d’envergure qui a entrainé l’annulation de plus d’une centaine de vols.

Les Britanniques se sentent menacés, et surtout la communauté musulmane, exemple ici à Glasgow, une épicerie asiatique a été incendiée par une voiture bélier : “D’après ce que disent les témoins, la voiture est rentrée dans le magasin, le conducteur a fui, en taxi, et puis il est revenu, et a jeté une allumette”, explique cet homme.

Dans le quartier on pense que c’est une opération de représailles, après l’attentat contre l’aéroport de Glasgow, avec une voiture en feu là aussi.

Le docteur Daoud Abdullah, du conseil musulman britannique, appelle à la raison : “Nous sommes tous concernés, et c’est notre responsabilité à tous de faire face à ce problème, et de le dénoncer.”

Dans les rues de Londres, la sécurité s’est clairement renforcée. Du côté de l’enquête, la police avance à grand pas, avec chaque jour l’annonce de nouvelles arrestations. Dernière en date à Blackburn, dans le nord-ouest de l’Angleterre, deux hommes ont été arrêtés dans le cadre de la loi antiterroriste.