DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Redditions à la Mosquée Rouge d'Islamabad

Vous lisez:

Redditions à la Mosquée Rouge d'Islamabad

Taille du texte Aa Aa

Des centaines d‘étudiants islamistes de la Mosquée Rouge à Islamabad, ont commencé à se rendre, dans le calme. Mais de nombreux autres sont toujours retranchés à l’intérieur. Les forces pakistanaises qui assiègent l‘édifice avaient lancé un ultimatum aux membres de cette mosquée fondamentaliste, fief d’un mouvement pro-taliban. Car depuis deux jours, de violents affrontements entre forces de l’ordre et défenseurs de la Mosquée ont fait plusieurs morts. Ce mercredi, un couvre-feu a été instauré et les centaines de paramilitaires, policiers et soldats qui encerclent la zone menacent d’intervenir en l’absence d’une reddition des leaders religieux. Leur mouvement est soupçonné par les autorités d’entretenir des liens avec Al-Qaeda. Depuis janvier, les fondamentalistes ont plusieurs fois défié l’autorité du président Musharraf en procédant notamment à des enlèvements de civils au nom d’une campagne de moralisation du pays. Le face-à-face entre étudiants islamistes et forces de sécurité a dégénéré mardi en bataille rangée et s’est conclue dans un bain de sang. Les heurts, qui ont fait 11 morts et plus de 120 blessés, avaient débuté après l’attaque par les étudiants religieux d’un poste de sécurité.