DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Appel à la reddition du chef de la Mosquée Rouge

Vous lisez:

Appel à la reddition du chef de la Mosquée Rouge

Taille du texte Aa Aa

Après deux jours de siège, Les forces pakistanaises accentuent leur pression sur la Mosquée Rouge à Islamabad. Des dizaines d‘étudiants islamistes ont continué à se rendre jeudi. La veille, ils étaient 1200 à avoir quitté le complexe religieux. Reste plus d’un millier de fidèles toujours retranchés dans ce bastion de l’islamisme radical, dont une grande majorité de femmes. Des fidèles auxquels le chef de la Mosquée Rouge, Abdul Aziz a demandé de se rendre après son arrestation, lors d’une interview à la télévision publique. Il a en effet été interpellé mercredi soir alors qu’il tentait de s’enfuir caché sous une burqa. Son frère, responsable adjoint de la Mosquée, est lui toujours à l’intérieur et continue de résister affirmant qu’il n’est pas prêt à déposer les armes.

Tôt ce jeudi matin, les forces pakistanaises ont fait explosé des charges aux abords de l‘édifice en signe d’avertissement aux derniers irréductibles. Les étudiants ont répondu par des tirs et des grenades sans faire de victimes. Ce siège massif a été mis en place après de précédents affrontements il y a deux jours, qui s‘étaient soldés par la mort de 16 personnes.