DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dominique de Villepin et Jacques Chirac à nouveau mis en cause dans l'affaire Clearstream

Vous lisez:

Dominique de Villepin et Jacques Chirac à nouveau mis en cause dans l'affaire Clearstream

Taille du texte Aa Aa

Selon de nouveaux documents l’ancien Premier ministre français aurait donné l’instruction de déclencher le scandale qui éclaboussa un temps son ennemi de toujours : Nicolas Sarkozy. Des notes qui sous-entendent que Villepin aurait agit avec l’assentiment de l’ancien président de la République.

Ces documents sont des e-mails reconstitués par les experts judiciaires sur l’ordinateur du Général Rondot. Ce responsable du renseignement, qui avait été chargé par Villepin d’une enquête parrallèle sur l’affaire Clearstream, ne nie pas l’authenticité des notes.

L’affaire remonte à janvier 2004. Jean-Louis Gergorin, alors sous l’anonymat, fournit à la justice des listings de comptes bancaires occultes de cette société financière basée au Luxembourg. Parmi les personnalités citées, Nicolas Sarkozy. Mais les listings, tout comme les comptes, se sont avérés être des faux.